RADIOTAMTAM STORY : Par Félicité VINCENT

09 septembre 2020 à 22h53 - 532 vues

Je suis Félicité VINCENT, Titulaire d’un Master Management Général pour Entreprise Sociale à ESSEC et un diplôme d'ingénieur d'Agronomie Tropicale. J’exerce depuis des années au sein d’un établissement médico-social.

En marge de mon activité principale, j’ai été engagée très jeune dans le secteur associatif par le soutien scolaire des enfants des  cités à Argenteuil, cité des Violettes, Lilas, du Prunet, soutien scolaire à l’école Jules Guesde.

Projet humanitaire : Envoi d’un million de livres scolaire au Gabon, soutien au projet Sindara au Gabon, c’est une petite bourgade située à 30 km de Fougamou par  l’envoi des bénévoles. Voyage humanitaire au Burkina Faso, au  Lycée de Yako avec une classe du collège Albert Camus.

En 2002, suite à un accouchement difficile, j’avais failli perdre la vie, j’avais survécue et mon bébé est lourdement en situation d’handicap à 80 % suite aux erreurs médicales d’un médecin Roumain incompétent.

Dès lors, j’avais stoppé mon engagement bénévole associatif, au conseil municipal d’Argenteuil où je siégeais comme élue ; pour prendre soin de mon bébé, mes autres enfants qui étaient encore mineur, pour le suivi de leur scolarité qui était un enjeu vitaux à mes yeux. L’arrivée de Nolwenn a modifié notre modèle d’organisation familiale, il fallait déménager, trouver une grande maison pour loger 7 personnes ; tous les enfants ne voulaient pas trop s’éloigner d’Argenteuil. Car ils avaient leurs amis, leur collège, leur lycée, en janvier 2003, nous nous sommes atterrit à Bezons. Tous les enfants des cités sont venus spontanément nous aider au déménagement, ce n’était pas vraiment professionnel, car nous avons utilisé la voiture de service de mon mari toute la journée en plein hiver, rue de la Marjolaine à Argenteuil à rue du Val Notre Dame à Bezons.

Il fallait tenir la barre de commandement de l’entreprise familiale sans trembler, sans mes parents à côté de moi pour me soutenir, mon boulot de gestionnaire d’un établissement médico-social, subsidiairement j’anime des formations dans certains Greta et du consulting. Mon époux était tout le temps absent de la maison, absorbé par le travail, les missions à l’étranger.

Le plus dure, nous n’avons pas reçu l’aide de l’hôpital d’Argenteuil, c’est grâce à notre pédiatre, qui nous avait apporté un soutien massif. Et une assistance sociale extraordinaire à Neuilly sur Seine qui exerce dans une école catholique laïque, qui nous avait écoutés attentivement, au début, j’avais honte de demandé de l’aide. La crèche à Bezons avait accepté partiellement Nolwenn, la maternelle Paul Langevin, la directrice enfermait Nolwenn dans un coin avec son AVS.

Alors, je décidai d’amener ma fille  au travail avec moi, pour l’a protégé contre l’éducation nationale qui ne respecte la loi du 11 février 2005 énonce le principe du droit à compensation du handicap et l’obligation de solidarité de l’ensemble de la société à l’égard des personnes handicapées.

Au niveau juridique, ce médecin charcutier, n’avait pas fait exprès, il y a lieu d’un non lieu par un juge du tribunal de Pontoise. A sa majorité, Nolwenn va attaquer l’Hôpital d’Argenteuil et nous sommes mieux outillés pour la vérité qui a été falsifiée pour couvrir le charcutier.

Je suis entrain de narrer un livre qui raconte plus en détail ce drame qui a ébranlé les fondements de notre édifice familiale.

A la naissance de la création du site web RadioTamTam.org avec quelques gabonais, nous avions eu plusieurs réunions à mon bureau, j’avais remarqué que, nous avions des idées, mais personne ne voulait pas s’engager financièrement. Un ami qui participait aux réunions est venu me voir au bureau pour me demander si le projet avançait. J’ai répondu, pas vraiment. Il m’a dit, je vais vous aider en créant la charte graphique et le logo. C’est ainsi que je suis devenue journaliste indépendant avec la carte presse ID119247.

Le site internet a été créé le 13 mai 2017 et je suis convaincue que cela marquera la genèse d’une longue et passionnante aventure pour répondre aux défis du futur de la radio de demain.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Licences & droits de reproduction

Certains éléments de contenu du site de la radio n’appartiennent pas à RadioTamTam : photos, citations et certaines images, ces éléments sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Si un ayant droit, ou qui que ce soit constate une infraction, un problème, qu’il n’hésite pas à contacter le propriétaire du site pour en discuter.

Politique de correction des articles

Afin de maintenir la qualité de ce jeune site Webradio, il nous arrive de supprimer les articles et de rédiger une note de la rédaction expliquant notre décision. Si un article est jugé faux par un média de vérification des faits ou n’importe quelle source, merci de le faire parvenir à notre attention.

Vous

Si vous aussi vous êtes un passionné de la radio, rejoignez ceux qui font la communauté RADIOTAMTAM.

Informations de contact :

Pour nous contacter veuillez utiliser l’adresse mail contact@radiotamtam.info

MERCI D'AVOIR LU

Et bien à demain

15 % de réduction pour l'achat de 2 produits avec le code : BACKTOSCHOOL

Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, est si précieuse pour notre avenir. Soutenez-nous dès aujourd'hui. Soutenez le journalisme indépendant.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article