REVUE DE PRESSE : Afrique Top 10 News

31 mars 2021 à 19h45 - 577 vues

Par RadioTamTam

Condamnation d'un chef de guerre congolais soutenu

La Cour pénale internationale a confirmé mardi les condamnations et la peine de prison d'un ancien chef de guerre congolais, rejetant les arguments de ses avocats selon lesquels des erreurs juridiques avaient entaché son procès initial. Bosco Ntaganda a été condamné à 30 ans de prison après que la CPI l'eut reconnu coupable en 2019 de 18 chefs d'accusation de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, dont meurtre, viol, esclavage sexuel et utilisation d'enfants soldats. Ntaganda commandait des membres de la milice de l'Union des patriotes congolais, qui ont commis des actes brutaux lors d'un conflit ethnique dans une région riche en minéraux de la République démocratique du Congo en 2002 et 2003. Des centaines de civils ont perdu la vie dans les violences, et des milliers d'autres. ont été contraints de fuir le pays où nombre de ses 90 millions de citoyens vivent dans une extrême pauvreté. Plus tôt en mars, la CPI a ordonné 30 millions de dollars de réparations pour les victimes de Ntaganda. Les juges d'appel ont rejeté la totalité des près de 30 moyens d'appel soulevés contre sa condamnation et sa peine, la plus longue que le tribunal ait prononcée. Ntaganda a été condamné en 2019 pour meurtre, viol, utilisation d'enfants soldats et autres atrocités commises alors qu'il était chef militaire de la milice de l'Union des patriotes congolais (UPC) dans l'est de la République démocratique du Congo en 2002-2003.

SOURCE: REUTERS AFRIQUE

Qui supportera le coût du blocage de Suez?

Après avoir transporté son vrac de 220000 tonnes sur le canal de Suez une semaine après avoir bloqué la voie navigable essentielle, le porte-conteneurs Ever Given est susceptible de devenir le centre d'une longue bataille pour savoir qui paiera pour son sauvetage. Le navire de 400 mètres de long s'est échoué sur les rives du canal de Suez pendant une semaine, entraînant une perte estimée de 7 milliards de livres sterling chaque jour dans le commerce en raison de navires bloqués de chaque côté et jusqu'à 10,9 millions de livres sterling par jour pour le canal. «Nous avons réussi à renflouer le navire en un temps record. Si une telle crise s'était produite ailleurs dans le monde, il aurait fallu trois mois pour être résolue », a déclaré Oussama Rabie, le chef de l'Autorité du canal de Suez (SCA). Mais la question de savoir qui marchera financièrement sur le plan financier risque d'entraver les assureurs et les enquêteurs, peut-être pendant des années. Les enquêteurs sont montés à bord du navire, maintenant au mouillage dans le grand lac amer à proximité, mardi, pour trouver des réponses sur ce qui a causé l'échouement et qui est finalement responsable.

SOURCE: LE GARDIEN

Les Sud-Africains demandent au président de reporter le discours en l'honneur de leur lecteur de nouvelles préféré

Le président Cyril Ramaphosa devait initialement s'adresser à la nation au sujet de la nouvelle réglementation Covid-19, surnommée la réunion de famille en Afrique du Sud, mardi à 19 heures, alors que les experts exprimaient leurs craintes concernant une troisième vague de la pandémie de COVID-19 avant les vacances de Pâques. . Mais son discours prévu a heurté le bulletin final du journaliste vétéran isiXhosa, Noxolo Grootboom, alors qu'elle était sur le point de prendre sa retraite après 37 ans dans l'industrie. Les gens s'étaient rendus sur Twitter pour demander au président de déplacer son adresse. Alors que beaucoup disaient que Grootboom les avait déjà `` réservés '' la semaine dernière et avec tout ce qu'elle avait fait pour l'industrie de l'information, elle méritait l'attention de la nation à 19 heures. La présidence a ensuite annoncé que Ramaphosa s'adresserait désormais à la nation à 19h30 pour permettre aux gens d'assister pour la dernière fois à leur radiodiffuseur préféré. Quand Grootboom a appris que le premier citoyen avait déménagé son adresse pour sa dernière émission, elle était incrédule.

SOURCE: ACTUALITÉS DES TÉMOINS OCULAIRES

La nécessité donne naissance à l'innovation dans le quartier du Malawi

Le Dr Msandeni Chiume Kayuni s'est retrouvée au milieu d'une crise d'approvisionnement alors que le COVID-19 s'est propagé en Afrique en avril 2020. En tant que chef de la pédiatrie à l'hôpital central de Kamuzu à Lilongwe, au Malawi, son équipe a été confrontée à une pénurie critique de N95 et d'un visage chirurgical régulier. masques. Les infirmières et les médecins étaient en grève. L'ingéniosité est intervenue. L'équipe du Malawi a acheté des imperméables sur le marché local pour les utiliser comme équipement de protection individuelle lorsqu'ils ne pouvaient pas se permettre des blouses appropriées qui coûtaient trois fois plus cher. Contrairement aux blouses jetables, les vêtements de pluie peuvent facilement être désinfectés avec de l'eau de javel et réutilisés. Dans le monde entier, alors que la chaîne d'approvisionnement mondiale pour les EPI de base, les tests de diagnostic et l'équipement pour traiter les patients gravement malades du COVID-19 se déformait sous la tension, le personnel médical a improvisé et les ingénieurs ont commencé à développer des solutions presque du jour au lendemain. Les étudiants en génie ont utilisé des espaces de fabrication universitaires pour inventer et produire de nouvelles technologies - écrans faciaux, stations de lavage des mains automatisées, équipement de test de diagnostic et équipement d'assistance respiratoire - qui ont permis aux travailleurs de la santé de fournir des soins efficaces en toute sécurité.

SOURCE: LA CONVERSATION

Les changements structurels en cours dans le secteur bancaire africain

La pandémie et ses verrouillages associés ont mis en évidence l'adoption des services bancaires mobiles et d'autres plates-formes numériques. En effet, il est possible que la pandémie ait accéléré de quelques années l'adoption de la technologie et des services bancaires numériques. Sur tout le continent, il semble que les banques traditionnelles aient perdu face aux fournisseurs d'argent mobile en termes de frais de paiement en raison des restrictions de verrouillage, mais aussi en raison des craintes d'infection via des transactions physiques. Les clients eux-mêmes préféraient simplement ne pas manipuler d'argent liquide dans la mesure du possible. Une enquête récente auprès des banques kényanes révèle une adoption plus rapide de toutes les plateformes numériques, même dans un pays où elles étaient déjà aussi intégrées que le Kenya - un marché sur lequel M-Pesa de Safaricom comptait 20,5 millions d'utilisateurs au début de 2021. La tendance était donné un grand coup de pouce par la décision des banques kényanes et des opérateurs de télécommunications de lever les frais de transaction mobile au cours de la pandémie. Dans son ensemble, l'Afrique subsaharienne est le deuxième marché bancaire à la croissance la plus rapide et le deuxième marché bancaire le plus rentable au monde, en partie en raison de l'adoption rapide des nouvelles technologies. Bien que la plupart des clients n'aient pas encore essayé les applications bancaires, 80% des banques africaines les proposent désormais et presque tous les autres prévoient de les déployer dans un proche avenir.

SOURCE: AFFAIRES AFRICAINES

Typo débarque des Journos tanzaniens dans l'eau chaude

Le personnel d'une publication d'État tanzanienne a été suspendu après avoir imprimé par erreur une publicité pleurant le nouveau président du pays, Samia Suluhu Hassan, qui a récemment prêté serment pour remplacer le défunt président John Magufuli. L'annonce, parrainée par la Tanzania's Mining Corporation, visait à féliciter la présidente Samia Suluhu, 61 ans, pour son émergence en tant que sixième présidente du pays, mais a plutôt présenté ses condoléances aux citoyens pour sa mort. L'annonce est parue dans l'édition de lundi du Daily News, un important journal anglais en Tanzanie, et se lit comme suit: "Le conseil d'administration, la direction et le personnel de la State Mining Corporation se joint à ses compatriotes tanzaniens pour pleurer la mort de SE la présidente Samia Suluhu Hassan pour avoir prêté serment. En tant que 6e président de la République-Unie de Tanzanie. " Une copie de la publication erronée a été diffusée sur les réseaux sociaux. Les responsables de Tanzania Standard Newspapers, les éditeurs du Daily News, ont déclaré avoir pris des mesures contre trois membres du personnel pour «ne pas avoir assuré le contrôle de la qualité des publicités». La direction a annoncé la suspension de son chef par intérim de la publicité, Anitha Shayo, et du chef de la réception et du service clientèle, Rajab Juma Mohamed, en attendant le résultat d'une enquête.

SOURCE: CNN

L'industrie des abeilles en Afrique regorge de nouvelles opportunités

Après avoir démissionné de son travail pour devenir apiculteur à la demande de son grand-père en 2012, Mmabatho Morudi s'est vite rendu compte que les abeilles sont en danger en Afrique du Sud et que le pays ne produit pas assez de miel. Elle a également remarqué que les agriculteurs de sa communauté pouvaient utiliser de l'aide pour améliorer leur récolte et qu'ils avaient du mal à commercialiser leurs produits, alors elle a eu une idée ingénieuse pour s'attaquer simultanément à ces problèmes. Chaque produit de l'entreprise de Morudi fait partie d'un écosystème qui s'attaque à l'insécurité alimentaire, à la pauvreté et à la nutrition, au chômage et aux problèmes environnementaux.

SOURCE: VENTURES AFRICA

La France a raté la cible lors de la grève au Mali


Une frappe aérienne française a tué 19 civils et trois hommes armés lors d'un mariage au Mali en janvier, selon un rapport de l'ONU. Le ministère français de la Défense a contesté cette conclusion, affirmant que l'attaque du 3 janvier visait un "groupe terroriste armé". La France dispose de 5 100 soldats dans la région du Sahel pour combattre les militants liés à al-Qaïda et au groupe État islamique. L'ONU a mené une enquête après que des habitants ont allégué qu'un hélicoptère avait tiré sur des personnes assistant à un mariage près du village de Bounti, dans le centre du Mali. Dans un communiqué, le ministère français de la Défense a déclaré qu'il avait "de nombreuses réserves sur la méthodologie utilisée" par les enquêteurs de l'ONU. Il "maintient avec cohérence et réaffirme fermement" que la frappe aérienne visait un "groupe terroriste armé", a ajouté le ministère. L'enquête de l'ONU a été menée par la division des droits de l'homme de sa mission au Mali. Son équipe a analysé des images satellites, s'est rendue dans la région fin janvier et a interrogé plus de 400 personnes.

SOURCE: BBC

Une zone humide critique au cœur de Tunis menacée par la surexpansion

Autrefois à l'écart de la ville, la moitié des Tunisiens vivent aujourd'hui sur les rives de la "sebkha", ou vasière, où plus de 100 000 oiseaux d'une centaine d'espèces différentes passent l'hiver. Les voisins humains des oiseaux se plaignent de la pollution, des inondations récurrentes et des essaims de moustiques de la lagune, l'une des zones humides les plus importantes d'Afrique du Nord qui est devenue un dépotoir pendant des décennies d'urbanisation. Un projet dirigé par le gouvernement qui comprend des bâtiments, des remblais en béton et des fouilles dans la vasière vise à contrôler la pollution et à régénérer l'habitat, mais certains groupes environnementaux se sont opposés à cette initiative. La lagune joue un rôle essentiel non seulement pour absorber le trop-plein d'eau lors des fortes pluies, mais aussi comme lieu de reproduction pour les volées d'oiseaux migrateurs qui s'y rassemblent à la fin de l'hiver. Mais alors que les populations rurales affluaient à Tunis, la construction non autorisée a prospéré dans les anciennes banlieues agricoles de la ville et la lagune est devenue un dépotoir pour les déchets provenant principalement de la construction. Mais les militants écologistes s'inquiètent de l'impact potentiel du projet, dont le coût pourrait atteindre plus de 153 millions de dollars.

SOURCE: ACTUALITÉS AFRIQUE

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info

Et merci d'avoir lu. 

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article