Découvrez tous nos artistes

28 décembre 2018 à 22h35 - 1028 vues
Surnom Lady Valentine
Prénom Valentine Croughs
Pays Belge
Genre électro-pop
Site officiel
Facebook
Twitter

Alors que Valentine Croughs a vu le jour à Uccle, en Belgique, Lady Valentine est née au Bénin. Elle est baptisée ainsi par le rappeur local Saint-Maurice, au terme d’un voyage initiatique en 2016 qui influencera fortement son projet musical.

Sur des sonorités électro-pop, Lady Valentine exprime ses tourments dans un univers malgré tout coloré et chaleureux. Tel un cri d’urgence venu des tripes d’une jeune femme qui se bat pour exister et trouver sa place après les épreuves que la vie lui a imposées.

En 2013, alors qu’elle mène une vie « plan B », son quotidien parisien la fait suffoquer. La thérapie suit le burn out, la dépression, l’urgence. Puis vient la libération du voyage. Mais l’errance en Asie est vite interrompue. Le décès de son frère ainé la ramène brutalement en Belgique, dans une réalité inacceptable. L’auteure, compositeure et interprète trouve une échappatoire dans la musique. Elle compose ses premiers titres, guidée par le souvenir de son frère Olivier : « La vie est Belle » et « Sister ».

De nombreuses rencontres artistiques, comme avec le pianiste Ben Bruyninx, les producteurs Max Montagne, Konoba ou encore Nico D’Avell, lui permettent de développer ses mélodies. En 2018, la sortie du premier EP de Lady Valentine, « Scoop », marque le début d’une nouvelle histoire.

Alors que Valentine Croughs a vu le jour à Uccle, en Belgique, Lady Valentine est née au Bénin. Elle est baptisée ainsi par le rappeur local Saint-Maurice, au terme d’un voyage initiatique en 2016 qui influencera fortement son projet musical.

Sur des sonorités électro-pop, Lady Valentine exprime ses tourments dans un univers malgré tout coloré et chaleureux. Tel un cri d’urgence venu des tripes d’une jeune femme qui se bat pour exister et trouver sa place après les épreuves que la vie lui a imposées.

En 2013, alors qu’elle mène une vie « plan B », son quotidien parisien la fait suffoquer. La thérapie suit le burn out, la dépression, l’urgence. Puis vient la libération du voyage. Mais l’errance en Asie est vite interrompue. Le décès de son frère ainé la ramène brutalement en Belgique, dans une réalité inacceptable. L’auteure, compositeure et interprète trouve une échappatoire dans la musique. Elle compose ses premiers titres, guidée par le souvenir de son frère Olivier : « La vie est Belle » et « Sister ».

De nombreuses rencontres artistiques, comme avec le pianiste Ben Bruyninx, les producteurs Max Montagne, Konoba ou encore Nico D’Avell, lui permettent de développer ses mélodies. En 2018, la sortie du premier EP de Lady Valentine, « Scoop », marque le début d’une nouvelle histoire.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article