Echo de la diaspora gabonaise : « Le gabonais est un loup pour son frère. » Dixit Pamela Mfono.

16 février 2020 à 17h56 - 240 vues

Par Amaneyâ RÂ

Chers Lecteurs-auditeurs,

La semaine dernière, les systèmes d’information de la radio ont subi les attaques de piratage informatique.  Une tentative de détournement des DNS et les certificats de sécurité du site webradio. Nous avons mis en place un système de traçabilité pour en savoir un peu plus.

Je suis tombée des yeux écarquillés en découvrant que ce sont les faux résistants gabonais et Cie qui sont à l’œuvre de ces attaques.

Passagers Flixcar

Vous êtes une bande de chômeurs, de grève faim, de chômeurs sans job. Votre job, c’est de singer à longueur de journée sur Facebook, sur le régime Bongoïste  afin de vous faire remarquer. Pour vous envoyer les arrêts de sardine par Moneygram. Vos manifestations au Trocadéro c’est zéro pointé au compteur.

La Radio Africa N°1 est devenue Radio Africa et diriger par les ivoiriens et sénégalais. Or, c’est une radio créée par le gouvernement gabonais. Vous êtes une bande d’incapable rigolo, incapable de gérer vous-même, incapable de gérer un pays riche, et pourtant vous devez être heureux.

Vous créez des fakes news de faux comptes Facebook à mon nom et faux groupes FaceBook au nom de RadioTamTam

Je suis une ancienne d’une grande école d’Ingénieurs-Mathématiques-Informatique EISTI

Pour terminer, je vais paraphraser une petite sœur qui aime dire « le gabonais est un loup pour son frère. » Dixit Pamela Mfono.

Amaneyâ RÂ

Mon nom signifie : le fini et l’infini, le visible et l’invisible.

Propulsé par HelloAsso

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article