HOMMAGE Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique, est décédé

04 mai 2021 à 22h54 - 774 vues

Béchir Ben Yahmed, photographié par Bruno Levy

Par RadioTamTam avec Jeune Afrique

Le fondateur de Jeune Afrique est décédé le lundi 3 mai à l’âge de 93 ans. Hospitalisé à Paris depuis fin mars après avoir été infecté par Covid-19.

Né à Djerba le 2 avril 1928 en Tunisie sous protectorat Français, Béchir Ben Yahmed, fondateur et rédacteur en chef de Jeune Afrique,est décédé lundi 3 mai à l’hôpital parisien Lariboisière des suites de complications de Covid-19.

Militant du groupe Néo-Destour aux côtés de Habib Bourguiba, Béchir Ben Yahmed était, très jeune, ministre dans le premier gouvernement de la Tunisie nouvellement indépendante. Mais le journalisme l’avait déjà appelé : en 1956, il lance l’hebdomadaire L’Action puis, en 1960, Afrique Action qui, un an plus tard, deviendra Jeune Afrique.

Après avoir connu des carrières ministérielles et journalistiques, il opte finalement pour ce dernier. Pour se permettre l’indépendance, il décide en 1962 de quitter Tunis pour Rome. Puis, deux ans plus tard, pour Paris où le groupe qu’il a fondé est toujours basé.

Créé pour accompagner le mouvement d’émancipation des peuples qui ont acquis leur indépendance à l’aube des années 1960, le Groupe Jeune Afrique a participé activement aux nombreuses luttes qui ponctuent l’histoire du continent : contre les partis unique et en faveur du processus de démocratisation des années 70 et 80, pour l’indépendance économique dans les années 90 et 2000, et pour l’inclusion de l’Afrique dans la mondialisation à partir de 2000.

Considéré à ses origines comme un challenger, le groupe qu’il a créé célèbre cette année son 60ème anniversaire. Une véritable école de journalisme à travers laquelle des écrivains comme Frantz Fanon, Kateb Yacine et, plus récemment, les lauréats du prix Goncourt Amin Maalouf et Leïla Slimani ont obtenu leur diplôme; « JA » a marqué des générations de lecteurs. Son influence lui a même valu le titre de « 55ème État d’Afrique ».

Autour de l’hebdomadaire Jeune Afrique, un groupe s’est formé au fil des ans, ajoutant d’autres titres tels que The Africa Report, des newsletters, une maison d’édition, un département dédié à l’organisation d’événements et, bien sûr, des sites d’information en ligne.

A la fin des années 2000, Béchir Ben Yahmed a cédé les rênes du groupe à ses fils Amir et Marwane, ainsi qu’au directeur de la rédaction, François Soudan. Son épouse Danielle, qui a joué un rôle essentiel à ses côtés tout au long de l’histoire du journal, avait lancé la maison d’édition du groupe.

Tous les produits présentés dans cette histoire sont sélectionnés indépendamment par nos éditeurs. Toutefois, lorsque vous achetez quelque chose par le biais de nos liens de vente au détail, nous pouvons gagner une commission d’affiliation pour financer les charges de la station radio, vous pouvez nous soutenir en faisant vos achats

Envie de voyager Pariente Verdejo : 9,90 € JBL - Easter Promotions

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info Et merci d'avoir lu.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Become a Patron!

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article