AFRIQUE2050 Gabon : Gaël Koumba Alias général des Mapanes est sur les filets au B2

24 février 2021 à 21h46 - 583 vues

Par Jophiel

Le général de la république bananière des Mapanes du Gabon, qui est aussi le cumulard des titres président du Mouvement des Indéfectibles d'Ali Bongo. Le gangster a été appréhendé le 21 février 2021 par la maréchaussée  de la Sécurité Militaire (B2).  C’est du moins ce que fait savoir l’un de ses lieutenants, Méthod Ntoutoume Obame, qui souligne qu’on sait désormais qu’il a été arrêté par les éléments de la Direction générale des Contre-ingérences et de la sécurité militaire et «sera présenté demain ou jeudi devant le procureur de la République qui décidera de son sort.»

Notre général manioc  a été mis hors d'état de nuire, la nouvelle a été annoncée sur les réseaux sociaux  par quelques-uns de ses proches, sans plus. Notre général des Mapanes aux milles titres est aussi président de l'association Rassemblement des jeunes patriotes gabonais (RJPG), fondateur de la Radio Mapane FM. Pour faire encore plus blingbling, il est l'indéfectible amoureux  du président Ali Bongo.

Notre général manioc des Mapanes a été appréhendé par le B2, la maréchaussée de la Direction générale des Contre-ingérence et de la Sécurité militaire, cette information est confirmée par ses proches.

 Jusqu’ici, ils affirment ignorer les raisons de cette interpellation. «Jusqu’à présent, nous ne savons toujours pas ce qu’on lui reproche», a fait savoir ce 23 février son collaborateur qui, s’appuyant sur une source familiale, affirme que le général des Mapanes devrait être présenté au procureur dans les prochaines heures.

Selon Method Ntoutoume Obame, animateur à Mapane FM, «tout ce qu’on sait c’est qu’il a été pris par des individus non identifiés devant la radio, Mapane FM», sans aucune forme de procès. Après vérifications et recherches, ce dernier, également membre du Collectif des Indéfectibles d’Ali Bongo, affirme qu’ils savent «maintenant qu’il est détenu au B2, paraît-il pour nécessité d’enquête». «Une enquête dont on ne connaît pas la teneur, ni pourquoi il a été arrêté sans convocation», a-t-il déclaré, ajoutant «craindre qu’il soit une nouvelle fois déféré à la prison centrale de manière arbitraire».

Est-ce une affaire en lien avec «la Révolution des casseroles» ayant conduit à l’interpellation de plusieurs Gabonaises et Gabonais manifestants au son des casseroles et de nuit à travers le pays ? Rien n’est moins sûr.

Le 19 février 2021,  le général manioc des Mapanes s'est exprimé sur les antennes de sa radio sur l'émission «L’appel du Mapane», suite à la mort de deux gabonais à la manifestation de Concert des Casseroles.  Il intervenait sur le «durcissement des mesures sanitaires et  de leur impact sur la population».  Diffusée en direct sur Facebook, pendant l'émission, il s'est exprimé sur la mort de deux gabonais qui ont été tués le 18 février 2021, il constate des «erreurs du gouvernement».

 « Il note que les populations n'ont jamais cessé d'exprimer leurs inquiétudes depuis bientôt douze mois, pour lancer des fusées d'alerte pour dire au gouvernement que les mesures devraient être accompagnées aux réalités de la vie quotidienne des populations gabonaises. Malheureusement, ce gouvernement n’en fait qu’à sa tête», avait-il dénoncé, avant d’affirmer que c’est la «raison pour laquelle, hier encore (18 février, Ndlr), on va dire, les forces de l’ordre ont fait une bavure de plus,…que je ne tolère pas du tout». Notre général manioc des tropiques,  en attaquant à la mitraillette le régime qu'il serve a-t-il pensé à la réplique  aux missiles exocet Matra Télécommunication ? 

Le Gabon a encore un long chemin à faire avec ces genres d’énergumène qui pense jouer la bonne répartition du tamtam qui est une force. Au Gabon, il y a 120 partis politiques et 3507 églises en tout genres, chaque prophète, apôtre, révérend que sais-je encore ? Font des interprétations aussi hallucinantes sur les réseaux sociaux, tous reçoivent du régime la dîme.

En France la fameuse résistance de l’opposition gabonaise est noyée avec les anciens du régime Bongo PDG, Laurence Ndong, Messir alias le Chef, Jonas Moulenda l’homme qui meurt tous les jours et ressuscite le jour même, Barro Chambrier, notre milliardaire,  ils sont contre le régime la journée et la nuit ils sont ensemble, cela s’appelle « la sorcellerie politique. » Comment voulez-vous que le Gabon se libère du régime des Bongo-PDG et Cie ? Tous sont les faux culs, ils refusent le changement du régime des Bongo-PDG, tous sont des hypocrites, des Judas !

PAQUES2021 fêtedesmamies2021 fêtedesmamies2021

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Merci à toutes et à tous Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article