BEZONS Economie sociale La nouvelle Start-up : Faciliter l’emploi direct entre particulier avec la plateforme Bezonnaise Relais Emploi Direct

10 juillet 2021 à 23h14 - 379 vues

Par Félicité VINCENT

Relais Emploi Direct.jpg (123 KB)

Bienvenue sur notre plateforme de mise en relation directe du service à la personne à domicile entre les particuliers et les professionnels.

 L'entreprise Relais Emploi Direct, basée à Bezons, a lancé son Start-up le 15 décembre 2020. Cette dernière est destinée aux particuliers qui veulent employer un salarié à domicile et aux particuliers qui veulent s'occuper de cette tâche aux domiciles des particuliers.

La plateforme Bezonnaise Relais Emploi Direct met en relation directe via le site Internet  les particuliers, dont la mission va être de s’inscrire sur le site internet et proposer les offres d’emploi et offre de service. Le site est visible dans toute la France.

"L'idée c'est de faciliter la vie des particuliers employeurs et de permettre aux particuliers salariés d'avoir un complément de revenu, explique Félicité VINCENT, fondatrice Relais Emploi Direct. Ils vont alors s'occuper du jardinage, du ménage, repassage, garde malade, soutien scolaire, livraison de courses ... De tout ce que le particulier employeur ne veut ou ne peut pas faire parce que, par exemple, il travaille."

Les autos entrepreneurs, les salariés indépendants et les entreprises de services à la personne peuvent s’inscrire sur le site de Relais Emploi Direct. Pour ceux qui ne le sont pas encore, nous proposons de les accompagner. "Avec la crise sanitaire, nombreux sont ceux qui ont perdu leur emploi, de façon temporaire ou définitive, indique l'entrepreneur de 55 ans. Et je crois qu'il y a une vraie nécessité de retrouver des petits boulots."

Avec la crise sanitaire, il y a une vraie nécessité de retrouver des petits boulots. Mais quand j'utilise ce terme, je ne parle pas de boulots payés au lance-pierre avec des conditions de travail difficiles -  Félicité VINCENT, fondatrice de Relais Emploi Direct.

L'emploi du temps des particuliers est flexible et à la carte. "Comme pour les livreurs UberEats, ils peuvent accepter ou refuser une mission, poursuit Félicité VINCENT. En revanche, à UberEats, ils sont payés 3 euros la course. Chez nous, les salariés en emploi direct gagnent entre 15 et 16  euros." Relais Emploi Direct valide les profils et s'appuie ensuite sur un système de notation des employeurs.

L'idée de Relais Emploi Direct est née en 2020.  Elle permet aux entreprises qui emploient des professionnels de service à la personne de recruter que ce soit pour l’assistance auprès des enfants, assistance auprès de personne âgée ou handicapée, garde malade, ou garde malade de jour, soins esthétiques/coiffure, cuisine à domicile

Relais Emploi Direct ne tourne encore. Pour être parfaitement autonomes, l'entreprise en aurait besoin de 6.000 inscriptions pour mieux démarrer.

Tous les produits présentés dans cette histoire sont sélectionnés indépendamment par nos éditeurs. Toutefois, lorsque vous achetez quelque chose par le biais de nos liens de vente au détail, nous pouvons gagner une commission d’affiliation pour financer les charges de la station radio, vous pouvez nous soutenir en faisant vos achats.

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info

Et merci d'avoir lu.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Become a Patron!

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article