CULTURE : Le prix Médicis soutient les libraires

07 novembre 2020 à 15h01 - 402 vues

Par RadioTamTam

La décision peut surprendre. Le jury du Médicis a remis ses prix ce vendredi 6 novembre, comme prévu, alors que beaucoup d’autres les reportent. « C’est un pari, celui de soutenir les libraires par le click and collect, a expliqué hier Marie Darrieussecq, présidente du jury. Nous avons beaucoup hésité, mais nous espérons que les lecteurs feront l’effort de réserver et d’aller chercher les livres dans leur librairie de quartier, plutôt que de se jeter sur Amazon. »

« Instaurer un équilibre »

Alors que le Goncourt, le Renaudot ou le Flore sursoient aux proclamations, le Médicis a pris la même décision que le Femina. « Cela instaure un certain équilibre entre ceux qui attendent et ceux qui ont décidé de décerner leur prix », a estimé la romancière.

Dans la catégorie Roman français, c’est Le cœur synthétique (Seuil) de Chloé Delaume qui a été primé. L’histoire d’une quinquagénaire sans enfant, qui peine à trouver un sens à la vie. « Elle va être sauvée par la sororité, l’amitié qu’elle porte à d’autres femmes », a expliqué la romancière, qui explique avoir voulu faire « une parodie de chick litt, (littérature légère à destination des femmes), une comédie sur la solitude des femmes de 50 ans. »

Le prix du roman étranger a été décerné à Antonio Munoz Molina pour Un promeneur solitaire dans la foule (Seuil), déambulation dans les rues des métropoles où il a vécu. Quant au Médicis Essai, surprise, il a lui aussi récompensé un étranger, le Norvégien Karl Ove Knausgaard, parfois taxé de « Proust finlandais », pour Fin de combat (Denoël)

Source : ouest france

Calendrier2020 BF2020 Calendrier2020

Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, est si précieuse pour notre avenir. Soutenez-nous dès aujourd'hui. Soutenez le journalisme indépendant.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article