PEOPLE : Côte d’Ivoire : «Si Makosso veut vite mourir, qu’il me fasse signe», Debordo Leekunfa

02 avril 2020 à 23h17 - 230 vues

Par Anne Marie

Après plusieurs attaques contre le révérend général Makosso Camille qui a récemment perdu son épouse, l’artiste Couper décaler, Debordo Leekunfa a finalement décidé de mettre balle à terre.

Au lendemain du décès de l’épouse du révérend général Makosso Camille, l’artiste Debordo Leekunfa a pointé du doigt le pasteur Couper décaler comme étant le principal responsable de la mort de la prophétesse.

A cet effet, il a publié de nombreux textes et vidéos dans lesquels il s’attaquait ouvertement au roi de la marmaille. Face à toutes ces accusations, la Commission protestante évangélique, corporation religieuse à laquelle appartient le Révérend Makosso, a fait savoir qu’elle envisageait poursuivre en justice toutes ces personnes qui accusent le général de la mort de son épouse.

Depuis lors, Debordo Leekunfa a mis fin à ses nombreuses attaques contre le pasteur Couper décaler. Pour de nombreux internautes, cette nouvelle attitude du Mimi est due au fait qu’il aurait été menacé par les avocats de Makosso. Ce qui n’est pas vrai, selon Opa la nation.

«J’ai décidé de faire profil bas, pas parce que j’ai été menacé, mais laissez-moi vous dire que si certaines personnes me banalisent, il y a du monde derrière moi. Que ce soient des personnalités ou autres, il y a du monde derrière moi…Ce n’est pas un petit Makosso qui va me faire peur… j’ai juste de la peine pour la famille de la défunte. Raison pour laquelle j’ai arrêté tout ce qui est bavardage sur Facebook», a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter: «Des gens me disent de me méfier parce que Makosso va envoyer des gens sur moi. S’il veut vite mourir, qu’il me fasse signe. De toutes les façons, nous sommes toujours armés. Moi j’ai mon équipe, j’ai mon gang; on est toujours prêt»

Pris à partie par Tiesco le sultan suite à ses attaques contre le général Makosso, Debordo Leekunfa a affirmé qu’il n’a aucun intérêt à parler de ce dernier.

«Makosso au moins, quand tu parles de lui, tu gagnes un peu de vues mais Tiesco, il n’y a même pas de vues…Makosso comme il ment, il attire les gens. Mais Tiesco, lui, il ne ment pas. Il ne dit pas la vérité. On ne sait pas qui il est exactement. En fait, c’est une personne vide. Donc on ne sait même pas comment on va se servir de lui…», a déclaré Opah la nation.

Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article