GABON : le comité d’Eveil local soutient les actions du maire de Libreville

22 mai 2020 à 21h55 - 194 vues

Par RadioTamTam

L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) «Comité d’Eveil Local» a pour ambition de redorer la cité librevilloise dans le but de faire de cette dernière un eldorado. C’est d’ailleurs dans cet optique que la dite ONG encourage les actions du maire de cette cité qui convergent avec les leurs.

Suite à l’appel de l’élan de solidarité lancé par le chef de l’Etat pour soutenir les gabonais économiquement faibles en cette période de crise sanitaire, Léandre Nzué, maire de Libreville, n’est pas resté insensible.

C’est fort de cela qu’il a lancé depuis quelques semaines une caravane de distribution de kits alimentaires dans sa circonscription politique qui n’est autre que le deuxième arrondissement de Libreville, d’où il est l’élu local du Parti Démocratique Gabonais. Un geste qui vient à point nommé, car ces familles des milieux défavorisés peinent à joindre les deux bouts en cette période de crise.

Dans le même ordre idées, le chef de la municipalité librevilloise, accompagné de son équipe et du directeur général du Conseil National de l’Eau et l’Electricité (CNEE) Justin Nzé Bekalé, s’est rendu le 15 mai dernier au quartier Avea, précisément au carrefour des jeunes et aux pavés, pour non seulement échanger avec les riverains, mais aussi s’imprégner de la géographie des zones afin de voir dans quelle mesure installer les pompes hydrauliques urbaines, qui avaient été présentées au maire au préalable par les délégations de l’Agence Nationale des Grands Travaux et Infrastructures (ANGTI) et le CNEE.

Notons que, selon le maire de Libreville, ce projet vise à améliorer le bien-être des populations qui pourront désormais consommer de l’eau potable d’une part, et donner une image embellie à la commune d’autre part, car le dit projet s’étendra dans tous les quartiers.

S’agissant de la gestion des ordures ménagères qui a été cédée aux collectivités locales, une séance de travail entre quelques membres du gouvernement et ceux de la municipalité, entre autres l’édile de l’hôtel de ville, s’est tenue il y’a de cela quelques jours dans les locaux de la Primature pour discuter des contours de ce nouveau défi.

Pour Léandre Nzué, les deux parties doivent travailler ensemble pour maintenir un niveau de salubrité satisfaisant. Il a d’ailleurs ajouté que dans les tous prochains jours, Libreville changera de visage. Vivement que l’acte soit jointe à la parole pour enfin redonner à Libreville ses lettres de noblesse.

Promotions d'intercom motoTest personnalitéPromotions d'outils pour la moto

Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article