SOCIÉTÉ : "Une heure pour sauver le cinéma français", les salles demandent de la souplesse dans les horaires du couvre-feu

16 octobre 2020 à 19h09 - 435 vues

Par RadioTamTam

Les conséquences du couvre-feu instauré en Île-de-France et dans huit autres métropoles pour lutter contre le Covid-19 pourraient être dévastatrices pour l'industrie du cinéma déjà lourdement touchée par la crise sanitaire.

Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), a demandé jeudi 15 octobre sur franceinfo au Premier ministre et au chef de l'État d'autoriser les spectateurs qui sont allés au cinéma avant 21 heures à rentrer chez eux après le début du couvre-feu. "Je suis allé à Paris à 20 heures au cinéma, ma séance se termine à 21h35. Ça fait 35 minutes pour sauver la culture", a-t-il expliqué. Richard Patry prône "une mesure de bon sens" pour sauver les salles de cinéma en France . "40% des gens vont au cinéma le soir", a-t-il rappelé.

Richard Patry : "On ne veut pas refermer. La seule chose qu'on veut, c'est de ne pas refermer les salles de cinéma. On s'est battus depuis le 22 juin pour les rouvrir. On peine. Petit à petit on y arrive. Le président de la République l'a dit, les salles de cinéma seront des lieux sûrs. Il n'y a pas eu un cluster dans une salle de cinéma en France ni même dans le monde. Plus de 20 millions de spectateurs sont revenus dans les salles, ce n'est pas assez, mais c'est quand même énorme. 20 millions depuis la réouverture et pas un seul...

Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, est si précieuse pour notre avenir. Soutenez-nous dès aujourd'hui. Soutenez le journalisme indépendant.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article